Le multi-cloud a d’ores et déjà fait couler beaucoup d’encre. En effet, certaines personnes conseillent de déployer, dans un premier temps, un produit sur plusieurs régions, voire plusieurs AZ (Zones de disponibilité), avec un seul fournisseur cloud plutôt que de se compliquer la tâche en allant chez plusieurs fournisseurs.

Alors pourquoi le multi-cloud est-il souvent décrit comme l’avenir du cloud ? La réponse à cette question est que la donne a changé. Grâce à l’open source, entre autres, les obstacles s’effacent de plus en plus, mettant en exergue les bénéfices non négligeables de la stratégie multi-cloud.

8 avantages d'une stratégie multi-cloud
8 avantages d'une stratégie multi-cloud

L’open source, une base solide pour votre stratégie multi-cloud

S’appuyer sur l’open source est un pari gagnant, pour vous comme pour les fournisseurs cloud. À l’image de Kubernetes, créé par Google puis transmis à la CNCF pour le maintenir,  les technologies développées par la communauté sont complètement agnostiques en termes de fournisseurs. C’est donc une porte ouverte pour les standards de développement facilitant l’adoption du multi-cloud.

Dans les mois et années à venir, cette facilitation va évoluer de manière exponentielle, permettant ainsi une adoption massive du multi-cloud.

Réduire le verrouillage des fournisseurs (vendor lock-in)

Nous ne parlons pas de le supprimer complètement, car évidemment s’engager sur une technologie ou chez un fournisseur implique un engagement.
Cependant, si la relation ne vous convient plus, vous serez libre d’y mettre un terme et de migrer votre infrastructure.

Dans le cas particulier d’une fusion/acquisition de startup, pouvoir migrer facilement son infrastructure vers une autre peut être un argument clé.

Profiter des meilleurs services / produits de plusieurs fournisseurs de cloud

L’argument phare du multi-cloud est évidemment la liberté de choix : celui de choisir les meilleurs produits pour votre infrastructure. C’est un luxe auquel vous pouvez désormais goûter.

L’utilisation des services managés facilitera la coordination et l’intégration des environnements cloud à votre infrastructure. Déléguer la gestion de vos activités de maintenance (backup, monitoring, patching, etc.) vous permettra de gagner en temps et en efficacité. Vous pourrez reprendre le contrôle quand vous le souhaiterez.

Réduire les coûts d’infrastructure

Le multi-cloud vous permet d’hyper-personnaliser votre infrastructure en fonction de vos besoins. Plus de produits superflus, plus de surconsommation inutile : l’impact sur votre budget sera positif. Cela représentera un gain de temps pour vos équipes et un gain d’argent pour l’entreprise.

Vous craignez peut-être, avec des factures plus faibles chez les fournisseurs, de perdre de l’impact en négociation. Soyez rassuré, le pouvoir de comparaison vous permettra d’en sortir gagnant.

Construire des architectures redondantes

En construisant une infrastructure multi-cloud, et ainsi en diversifiant l’emplacement de votre infrastructure, vous permet de garantir une disponibilité élevée à vos clients. Ainsi, si l’un de vos fournisseurs de cloud rencontre des problèmes techniques, le reste de vos fonctionnalités ou services, déployés dans d’autres clouds, seront toujours disponibles pour vos utilisateurs.

Recruter plus facilement des profils de qualité

Ne plus être dépendant d’un seul fournisseur cloud vous permettra d’ouvrir plus largement le poste de Cloud Architect (non spécialisé). Ceci permet de valoriser davantage les compétences non techniques, et le développement (Craftsmanship) du candidat plutôt que les certifications d’un fournisseur spécifique.

Lors de la transition d’un cloud unique au multi-cloud, certains de vos développeurs s’inquièteront peut-être. Intégrez-les à la réflexion sur l’adhésion aux autres fournisseurs, rassurez-les en vous appuyant sur la documentation et sur l'écosystème du fournisseur et enfin, donnez-leur la possibilité d’une montée en compétences nécessaire pour l’entreprise et positive pour eux-même.

Motiver et impliquer vos équipes

Multi-cloud et management d’équipe : quel est le lien ? Construire une infrastructure reposant sur plusieurs fournisseurs, plusieurs AZ ou régions, et permettant de répondre à la totalité des incidents qui peuvent se produire est un challenge extrêmement motivant pour vos ingénieurs et développeurs. C’est un défi qui fait sens, et qui entraînera à coup sûr un engagement important de leur part.

Autonomiser vos équipes grâce au multi-cloud

Un second impact du multi-cloud sur vos équipes est l’autonomisation. De plus en plus d’équipes sont organisées en team, tribu ou brigade, avec des organisations parfois très différentes. Leur laisser la liberté de choisir le fournisseur ou le produit le plus adapté à leur besoin sera un argument différentiateur pour vos équipes. Un vrai climat de confiance sera créé, augmentant ainsi leur implication.  

Maintenant que vous avez tous ces arguments en tête, trois cas de figure se présentent :

  • vous êtes déjà chez plusieurs fournisseurs, mais souhaitez accentuer la démarche pour profiter pleinement de tous ces avantages,
  • vous êtes on premise ou hybride et souhaitez basculer vers une stratégie multi-cloud,
  • ou bien vous considérez cela comme du blabla, ou n’y croyez tout simplement pas. Dans ce cas, nous vous invitons à nous partager vos réticences pour en discuter ensemble.

Dans les deux premiers cas, votre prochaine étape est de faire un état des lieux de vos infrastructures : ce qui fonctionne ou pas, ce que vous devez améliorer.

Ceci vous permettra de définir vos prochaines décisions.

En savoir plus :