Comme beaucoup d’entreprises technologiques en ce moment, Scaleway grandit.
Tenir cette cadence, tout en gardant nos valeurs et notre exigence, est un défi du quotidien. En réponse à ce challenge, nous avons mis en place un programme pour intégrer des profils juniors ou autodidactes à nos équipes : le Cloud Builder Launchpad.

“Nos équipes sont exigeantes, nous ne pouvons pas prendre de juniors”

Nous entendons beaucoup cette phrase au sein des startups en forte croissance. L’onboarding d’un jeune diplômé peut être très long, et prend parfois plus de 6 mois… L’envie est là mais l'énergie nécessaire est rédhibitoire dans beaucoup de cas.

Pourquoi est-ce aussi long?

Dans notre environnement, il faut être à l’aise avec l’administration système, le réseau, le développement logiciel et les architectures cloud natives.

Par exemple, chez Scaleway, même si nous travaillons avec tous les outils de communication modernes et dans un environnement très confortable, il faut tout de même apprendre à connaître près de 20 équipes, leurs responsabilités, leur façon de travailler. Parfois, il est nécessaire de trouver des stratégies pour avancer en attendant les autres mais sans créer de dettes techniques. Il faut aussi faire cet apprentissage dans un contexte post-covid où le télétravail est la norme: nous sommes en remote par défaut.

Une équipe recrute car elle a trop de travail. Si elle augmente sa charge en accueillant un nouvel équipier, c’est un non-sens.


Miser sur des juniors en les coachant

Nous avons créé le Cloud Builder Launchpad : un programme de quatre mois permettant à une promo de jeunes diplômés d'acquérir un bagage suffisant pour être efficaces dès leur arrivée dans nos équipes.

Il est évident que la performance des ingénieurs vient avec les années : la connaissance et le pragmatisme naissent de l'expérience. Cependant, un onboarding réussi est un accélérateur de performance. Accompagnés d’un coach pendant 4 mois, nos cloud builders juniors apprennent à travailler en équipe en pratiquant les méthodes agiles, les cérémonies, la manipulation d’un backlog, la prise de parole, le pair programming et le mob programming.

Ils découvrent l'écosystème et communiquent avec nos équipes. Enfin, ils suivent un entraînement technique soutenu. “Avant le match, on va faire des tours de terrain !” Au programme : du continuous delivery, du TDD, la maîtrise de Git et des langages les plus utilisés chez nous : Python et Go.

Comprendre notre entreprise, ce n’est pas que faire comprendre la face visible. Alors nos cloud builders vont faire, durant cette période, un stage en datacenter et au support, afin de comprendre au maximum avec qui et pour qui ils travaillent.

C’est une bonne situation ça « Cloud Builder » ?

Depuis le passage du serveur dédié aux produits cloud que nous proposons, nos équipes de devs sont passées d’une vingtaine à bientôt 200 ingénieurs qui travaillent sur près de 40 produits.
Chaque période de notre évolution a présenté des défis différents mais, pour arriver à ce résultat, nous avons recruté et formé des équipes plutôt spécialisées, chaque service ayant besoin d’expertise forte.

En grandissant, nous avons appris qu'aujourd'hui, nous devons compter sur une population d'ingénieurs avec des expertises spécifiques mais surtout l’envie d’être acteur du développement d’un catalogue complet. C’est l’idée derrière la notion de “cloud builder” : des développeurs capables de changer de produits en fonction des besoins.

Le développement logiciel est un sport collectif

Le développement logiciel en entreprise ne peut pas être seulement un travail individuel. L’apprentissage universitaire de l’informatique pourrait faire penser le contraire, mais le développement est un sport collectif. La gestion de la dette technique, des goulots d'étranglement, le “bus factor” sont autant de concepts qui ne peuvent être abordés efficacement que dans le collectif.

Le Cloud Builder Launchpad est construit pour accompagner la montée en compétences collective, la culture du partage et la découverte individuelle et en équipe de l’univers du cloud computing.

Durant le programme, bien que mentorés, les Scalers juniors sont amenés à prendre des décisions et à challenger et améliorer le programme en permanence en utilisant le concept de classe inversée : on étudie le sujet de son côté et on pratique en groupe de préférence sur le clavier !

Gain de confiance et projection sur le long terme

Après 4 mois d'entraînement intensif, nos juniors trouvent leurs équipes en fonction des besoins, des appétences qu’ils ont développé au contact des Scalers.

Ce programme n’est ni une formation, ni une mise en conditions techniques. C’est une immersion dans la culture de l’entreprise, dans un cadre bienveillant qui prépare à notre contexte : développer un cloud performant dans un marché exigeant.

Dès les premiers jours dans leurs équipes, les participants au programme bénéficient :

  • d’une bonne connaissance de l’entreprise et des produits ;
  • d’un réseau fiable et étendu dans les équipes avec leurs camarades de promo ;
  • d'une base technique et d’outils solides qui leur permettront de travailler efficacement.

Mesurer l’évolution

Nous avons choisi trois axes pour mesurer les compétences attendues à l’issue du programme Cloud Builder Launchpad :

  • La faculté à travailler aisément en équipe ;
  • la capacité à construire des APIs dans notre écosystème ;
  • la connaissance des techniques pour aborder sereinement du code legacy.

Tout au long de ces quatre mois, les cloud builders juniors s’auto-évaluent à partir d’une grille qui reprend ces trois thèmes. Le programme s’adapte à leurs besoins.

Autodidacte ou nouveau diplômés, vous êtes les bienvenus !

Le Launchpad est ouvert à tous les nouveaux diplômés ayant moins d’un an d'expérience dans le métier du développement et les autodidactes sont également les bienvenus.

L'expérience nous montre qu’il est nécessaire de préciser que nous ne nous substituons pas à un cursus universitaire. Si vous êtes motivé par l’idée de passer de l’autre côté du cloud et que nos valeurs vous parlent, une promotion est lancée tous les trimestres et l’offre est ouverte en permanence.


En lire plus