Le confinement annoncé par le gouvernement le 11 mars dernier aura pris au dépourvu bien des entreprises sur le territoire Français. En effet, nombreuses sont celles dont l'activité a malheureusement été très impactée par les contraintes de déplacements de chacun ainsi que par les modifications de consommation qui en ont résulté. Voilà pourquoi, chez Scaleway, nous nous estimons très chanceux d'avoir eu toutes les cartes en main pour pouvoir annoncer publiquement notre engagement de continuité, portés par l'évolution positive du marché sur lequel nous nous trouvons et qui nous permet aujourd'hui de pouvoir maintenir nos recrutements.


Une activité accrue


La distanciation sociale occasionnée par le confinement a poussé de nombreux acteurs professionnels et particuliers à penser cloud. La persistance d'utilisation de nos produits engendrée par cette situation nous a donc conforté dans notre décision de continuer à proposer de nouveaux services à nos clients.

Ainsi, nous avons, au mois de mars, lancé deux nouvelles offres de load balancers, dont la première offre multi-cloud du marché, notre orchestrateur de conteneurs Kapsule Kubernetes ainsi qu'une solution gratuite de communication alternative à celles des géants de l'Internet (Zoom, Messenger, Skype etc.) et développée en moins de 48H.

Pour assurer la bonne gestion de ces projets nous avons, bien sûr, dû repenser nos modes de travail. Ainsi, l'ensemble de nos collaborateurs s'est mis à opérer en télétravail (exception faite pour nos techniciens datacenter pour qui un roulement est réalisé sur site, en toute sécurité).

Comme nous pouvions l'imaginer, ces nouvelles manières de travailler et le scale engendré par le confinement a nécessité un temps d'adaptation certain. Nous sommes néanmoins fiers de pouvoir annoncer aujourd'hui qu'aucun de nos collaborateurs n'est en chômage partiel et que nous sommes opérationnels à 100% en dépit de la crise sanitaire que nous traversons.

L'utilisation massive de notre solution de communication interne, la fourniture d'équipements pour faciliter le travail à distance (écrans déportés, casques) et la mise en place de rituels visant à réduire le risque d'isolement (réunions d'équipe quotidiennes, cafétéria virtuelle, création de canaux thématiques informels dédiés aux conversations non-professionnelles) nous aura beaucoup aidé.

Des recrutements toujours en cours

A ce jour, notre croissance est continue. Ainsi, afin de garantir une répartition optimale du travail et aussi pour maintenir la qualité de nos services, elle doit obligatoirement être accompagnée par l'acquisition de nouveaux talents.
Voilà pourquoi 60 postes sont en ce moment à pourvoir chez Scaleway et plus d'une quinzaine de personnes a été "onboardée" ces 4 dernières semaines.

Monica Badulescu*, Talent Acquisition Specialist en charge du recrutement nous explique la mise en place du nouveau process qui nous permet, aujourd'hui, de prendre des décisions humaines, sans contact humain :

En raison de la distance imposée par le confinement, il nous a fallu revoir les process de recrutement et notamment la manière dont nous réalisions nos entretiens. Initialement organisés lors d'une journée complète à la Maison, où nous (les ressources humaines et les managers) rencontrions les candidats, nous sommes passés à un process 100% digitalisé.

Aujourd'hui, 3 grandes étapes définissent notre processus de recrutement.
La première étape est le screening humain et technique lors duquel le manager étudie le profil du candidat. Lors de celui-ci, il récupère les informations qui l'intéressent le plus et commence à réfléchir aux questions qu'il devra poser lors de l'entretien. Pour cela, il se sert des différents supports disponibles comme le cv, le profil LinkedIn, le profil GitHub etc.

La seconde étape consiste en l’organisation d’une après-midi d’entretiens par visioconférence lors de laquelle ont lieu :
- un entretien générique avec le futur manager ;
- une session “culture fit” réalisée par l'un des membre du service des Ressources Humaines ;
- deux autres entretiens métier réalisés avec d’autres collaborateurs afin d’avoir un avis objectif et complet sur le candidat.

La troisième et dernière étape concerne la délibération interne : quant au fait de savoir si le profil du candidat est adapté, ou si le poste proposé lui permettrait de s’épanouir professionnellement.

Si cette dernière étape est positive, nous lui faisons alors parvenir une proposition. Toutes ces étapes sont réalisées à distance, et la signature du contrat se fait de manière dématérialisée.

Une fois qu'un recrutement est acté, le nouvel arrivant reçoit son matériel (en physique, en respectant toutes les recommandations sanitaires liées au COVID19 ou à distance) et l'onboarding est réalisé intégralement par visioconférence. Il rencontre ainsi Arnaud de Bermingham, Yann Lechelle et les différents managers avec lesquels il aura à collaborer.  

Nous (le service Ressources Humaines) restons, bien sûr, disponibles à tout moment afin de répondre à ses interrogations. Nous sommes conscients que la situation est particulière et le temps peut parfois manquer, c'est pourquoi nous avons aussi la chance de pouvoir compter sur l'ambiance de collaboration qui règne au sein de Scaleway. En effet, nombreux sont les collaborateurs qui, d'eux-mêmes, se mettent à disposition des nouveaux arrivants pour leur faciliter davantage l'intégration, notamment au travers de notre channel dédié à l'onboarding.



Madeline Barreau, arrivée le 16 mars dernier au poste de Campaign & Digital Animation Manager raconte :

Comment as-tu réagi à l'annonce du confinement, à l'approche de ton intégration chez Scaleway ?

Après presque 6 ans dans ma précédente entreprise, j’étais très enthousiaste à l'idée de débuter une nouvelle aventure. Je voyais ça un peu comme une rentrée des classes dans une nouvelle école : un grand saut dans l’inconnu, à la fois troublant et excitant. Les événements ont malheureusement un peu modifié les choses, mais à l’approche de mon arrivée, mes échanges avec mes différents interlocuteurs chez Scaleway m’ont permis de ne pas m’inquiéter pour le confinement. Et je l’ai pris comme un challenge supplémentaire à relever.

Comment s'est passé ton onboarding ?

L’onboarding à Paris s’est révélé être assez éprouvant : un aller-retour en timing serré, des trains bondés, des parisiens stressés…  J’ai eu l’impression de ne pas pouvoir profiter de ce moment que j’attendais avec tellement d’impatience. Paradoxalement, en entrant à la Maison, tout mon stress est retombé. Les autres nouveaux arrivants et moi avons eu le droit à un excellent accueil de la part de Yann (Directeur Général), d'Arnaud (Président), de Sibel (DRH) et d'Etienne (Support Technique). Et bien que l’onboarding se soit fait de manière plus rapide qu’à l’habitude, j’ai ressenti beaucoup de bienveillance de la part de tout le monde. J’en garderai un souvenir positif malgré la situation.

Y a t-il des éléments essentiels que tu as été surprise de retrouver à distance ?

Habituée au télétravail, je n’ai pas été surprise de voir l’activité se maintenir aussi bien en cette période particulière. J’avais cependant un peu peur de me sentir seule de chez moi. J’ai donc vraiment apprécié de pouvoir échanger avec plusieurs de mes collègues malgré la distance. J’ai d’ailleurs été agréablement surprise de la disponibilité de chacun et particulièrement celle de Sibel, d'Arnaud et de Yann qui ont tout fait pour faciliter mon intégration.


Un onboarding également facilité par notre coeur de métier qui reste le numérique et qui a pour essence la communication et le partage d'informations à distance.


Vous  souhaitez intégrer l'un des leaders du cloud en Europe ?


N'hésitez plus, rendez-vous sur notre espace carrières et postulez à l'offre qui vous correspond ! :)

Scaleway grandit, ses équipes aussi !

* Vous pouvez contacter Monica Badulescu sur LinkedIn pour toute information concernant nos offres.